L’équipe de recherche

Elsa BOULET est docteure en sociologie, spécialiste des questions de santé, de genre et d’inégalités sociales. Sa recherche de thèse analyse la façon dont les normes sociales et l’organisation du travail (travail médical, travail domestique, travail salarié) façonnent l’expérience de la grossesse. Après sa thèse, Elsa Boulet a participé à des recherches sur l’organisation des soins et du travail en maison de retraite. Elle est actuellement chercheuse postdoctorante au sein du projet PULWAR, rattachée au Centre nantais de sociologie.

Contact : elsa.boulet (arobase) univ-nantes.fr

Page professionnelle : https://www.univ-nantes.fr/elsa-boulet

Valentine BOUR est doctorante en psychologie sociale du travail et de l’orientation et s’intéresse particulièrement aux études sur le genre. Ses recherches en Master portaient notamment sur les stéréotypes de genre et le jugement social envers les femmes ayant un poste de haut-statut.

Contact : valentine.bour (arobase) univ-nantes.fr

Page professionnelle : https://vbour.hypotheses.org/

Fleur COHEN est Professeur des universités – Praticien hospitalier en médecine interne (Assistance publique – Hôpitaux de Paris, Sorbonne Université). Elle est spécialisée dans les maladies systémiques (touchant plusieurs organes), en particulier les maladies auto-immunes ou inflammatoire. Elle s’intéresse à l’écart entre les genres en médecine académique.

Contact : fleur.cohen (arobase) aphp.fr

Anne CONGARD est Professeure des universités spécialiste de la psychologie  différentielle avec une approche intégrative au cours de la dynamique  temporelle. Ayant travaillé sur l’adaptation académique, la régulation  émotionnelle et le bien être au travers du vécu affectif, elle  s’intéresse aujourd’hui à  l’importance de la concordance des valeurs  individuelles et institutionnelles dans l’adaptation/l’orientation  scolaire et professionnelle et le vécu du bien être.

Contact : anne.congard (arobase) univ-nantes.fr

Page professionnelle : https://www.univ-nantes.fr/anne-congard

Sandrine COUDOL est épidémiologiste à la Clinique des données, CHU de Nantes.

Aurore DELEDALLE est Maîtresse de conférences en psychologie et méthodes quantitatives au Laboratoire de Psychologie des Pays de la Loire (LPPL – Nantes Université). Elle développe des recherches sur les facteurs soutenant l’adaptation au contexte académique dans une perspective psychosociale et psycho-éducative : construction de l’identité et sentiment d’efficacité personnelle, qualité de vie et bien-être en contexte scolaire, émotions liées aux apprentissages. Elle s’intéresse également aux biais et nouvelles pratiques de recherche en psychologie (compréhension de l’inférence statistique, traitement préliminaire des données, …).

Contact : aurore.deledalle (arobase) univ-nantes.fr

Page personnelle : https://www.univ-nantes.fr/aurore-deledalle

Pierre-Antoine GOURRAUD est Professeur des universités – Praticien hospitalier de la faculté de médecine de Nantes Université. C’est un ancien élève de l’école Normale Supérieure de Lyon (France) du département de biologie.  Arrivé comme chercheur post-doctorant du département de neurologie à l’université de Californie (UCSF, Etats-Unis), il le quitte en tant que professeur associé en 2018. Auteur de plus de 156 publications, ses activités de recherche se positionnent au carrefour de l’immunologie, de la génétique et du traitement informatique des données de santé. Proche du monde entrepreneurial, il accompagne depuis plusieurs entreprises en santé et biotechnologies en leur faisant profiter de son expertise.

Contact : pierre-antoine.gourraud (arobase) univ-nantes.fr

Page professionnelle : https://www.linkedin.com/in/pierre-antoine-gourraud

Mathilde JULLA-MARCY est sociologue, Maîtresse de conférences en sciences sociales à l’UFR STAPS de Nantes Université. Ses travaux de recherche portent essentiellement sur les carrières et socialisations sportives, notamment à travers sa thèse qui questionne la construction sociale de la polyvalence en renseignant les parcours de sportifs et sportives engagé.es dans la pratique de sports pluridisciplinaires.

Contact : mathilde.julla-marcy (arobase) univ-nantes.fr

Page professionnelle : https://staps.univ-nantes.fr/fr/mathilde-julla-marcy

Florence LE HERICY est diplômée d’un Master en sociologie, obtenu à Nantes Université. Elle a une première expérience en tant que chargée d’études en sociologie dans le domaine de la santé. Elle a intégré les services Recherche & Développement en milieu médical afin d’évaluer l’impact des nouvelles technologies sur le quotidien des patient-es et des aidant-es. Une deuxième expérience dans le domaine de l’éducation et du médico-social complète son parcours. Elle rejoint l’équipe PULWAR au sein du Laboratoire de Psychologie des Pays de la Loire (LPPL).

Contact : florence.lehericy (arobase) univ-nantes.fr

Patricia LEMARCHAND est Professeure des Universités (biologie cellulaire) – Praticien Hospitalier (pneumologie), membre de l’institut du thorax (UMR Inserm 1087 – CNRS 6291). Également référente-égalité pour le pôle santé de Nantes Université, elle s’intéresse désormais aux inégalités femmes-hommes d’accès aux soins médicaux et aux freins d’accession aux carrières académiques pour les femmes. 

Contact : patricia.lemarchand (arobase) univ-nantes.fr

Page professionnelle : https://www.univ-nantes.fr/patricia-lemarchand

Sophie ORANGE est Maîtresse de conférences HDR en sociologie à l’UFR de sociologie de Nantes Université et membre junior de l’IUF (promotion 2018). Ses recherches portent notamment sur les trajectoires d’entrée dans l’âge adulte des jeunes femmes et la construction scolaire des vocations professionnelles.

Contact : sophie.orange (arobase) univ-nantes.fr

Page professionnelle : https://www.univ-nantes.fr/sophie-orange

Stagiaires ayant contribué au projet

Leslie CAVÉE est étudiante en Master 1 en études sur le genre à l’université d’Angers. Soignante en reprise d’études, elle est intéressée par la lutte contre les discriminations et les inégalités de genre dans le secteur médico-social. Son projet est de contribuer à développer des actions de formation et de prévention contre les violences sexistes et sexuelles dans le soin. Elle étudie actuellement les trajectoires de candidat·es à une carrière hospitalo-universitaire selon leur genre dans le cadre de son mémoire encadré par Sophie Orange. Son stage d’observation de master 1 réalisé en janvier-février 2024 au sein du CENS s’inscrit dans ce projet.

Contact : leslie.cavee (arobase) etud.univ-angers.fr

Nina GRU est étudiante en Master 1 de psychopathologie, clinique et santé à l’université de Nantes, où elle a également obtenu sa licence. Elle a pour ambition de devenir psychologue clinicienne formée en TCC. Intéressée par la parentalité et les problématiques intergénérationnelles, Nina étudie actuellement les facteurs d’accès aux carrières hospitalo-universitaires en lien avec le genre, dans le cadre de son mémoire encadré par Valentine Bour.

Contact : E2E203660U (arobase) etu.univ-nantes.fr

Matthieu TROTREAU est étudiant en Ingénierie Statistique à Nantes Université. Dans le cadre de sa première année de master, il a réalisé un projet de recherche sur des statistiques bayésiennes appliquées à la fatigue des matériaux. A la fin de cette même année il a effectué un stage de 2 mois au sein du LPPL sous la responsabilité de Valentine BOUR. Son stage a notamment été consacré à la création de l’application web dans la section “Visualisation des données PULWAR” de ce site.

Contact : matthieu.trotreau (arobase) etu.univ-nantes.fr.